vendredi 10 juillet 2015

Le tilleul, arbre extraordinaire

This article in english.


Hélène:
Saviez-vous qu'il existe un feuillu dont les feuilles peuvent être utilisées en salade? Et que ses fleurs font une tisane d'un arôme incomparable? 

Je vous invite à découvrir le Tilia, de son nom latin (Lime, Linden ou Basswood tree en anglais - le nom Linden provenant de la souche germanique Linde), mais pour moi, il s'appelle laitue vivace, puisque ses jeunes feuilles en forme de coeur sont délicieuses et puisque, tout au contraire de la pomme de laitue annuelle, il revient année après année. On s'entend que c'est beaucoup moins de travail dans le jardin.

Le tilleul  et l'homme ont une histoire commune qui remonte à loin. En Europe, le tilleul devient un des arbres symboles de la révolution française. Il est aussi, avec le chêne, l'arbre de la justice, car à une époque, les procédures judiciaires se faisaient en son ombre. L'arbre de la danse pour les nouveaux mariés, symbole de l'amitié et de la fête, il se trouve même sur le blason de la ville de Linthal (notez encore la souche germanique dans le nom de cette ville), en Alsace. L'odeur de ses fleurs en faisait un symbole sacré chez les chrétiens et ainsi plusieurs églises du moyen-âge avaient des tilleuls plantés à proximité.

Tisane de tilleul maison et amélanches du jardin. Quoi de mieux pour la pause de 4 heures.

 Personnellement, c'est par l'entreprise québécoise la Courtisane que j'ai découvert la tisane de tilleul. À l'époque, ce qui m'avait charmée de leur produit, c'était la simplicité des ingrédients: un seul, de la fleur de tilleul. Sans contredit, il s'agit d'une de mes tisanes préférées, à l'arôme divin, mais léger et qui donne un breuvage légèrement rosé. La fleur reste tout de même étrange: elle est cirée au toucher. Son parfum enivrant fait le plaisir des abeilles et autres insectes (il faut en effet bien nettoyer les fleurs avant de les faire sécher!). 
Il est quand même à mentionner que - selon le Wikipédia (français seulement, ce n'est pas indiqué dans la page similaire en anglais) et une autre source dénichée d'une recherche google - quelques rares espèces de tilleul sont toxiques pour eux.  Mais la grande majorité sont, au contraire, une source alimentaire importante pour ces derniers, assurez-vous donc de sélectionner une variété non toxique pour nos petits amis. Durant la floraison en début d'été,  ils sont si nombreux à fréquenter cet arbre qu'on peut entendre un bourdonnement continuel à longueur de journée.

Si vous récoltez vous-même pour faire vos tisanes, comme moi et Louise le faisons, vous pouvez prélever uniquement la fleur ou encore, récolter aussi les bourgeons, les fruits, les tiges florales et les bractées (ces "ailes" d'un jaune verdâtre, étroites et longues à la base des tiges florales). Selon mon expérience, les bourgeons et les fruits sont plus difficiles à faire sécher, mais sont quand même aussi bons. Le tilleul est aussi merveilleux en mélange: j'ai acheté une tisane à la Fête du chocolat de Bromont qui est un mélange de rooibos, fleurs de tilleul et agrumes absolument fabuleuse.

Fleurs de tilleul à sécher avec mon déshydrateur.


Mon tilleul est encore tout jeune: planté chez moi en 2013, il avait alors seulement 2 ou 3 ans; mais il me fait une quantité de fleurs impressionnantes et ses feuilles sont délicieuses.  Vous le voyez ici à gauche, avec de l'épiaire laineuse (Stachys Byzantina), des marguerites et une variété d'heuchère très foncée (les feuilles bourgogne à la base de l'arbre).

Lorsqu'il sera grand, le tilleul prendra, selon le cultivar, une belle forme conique ou arrondie. L'ombrage qu'il donne est dense et puisqu'il s'agit d'un arbre qui peut faire 35 mètres de haut, c'est un détail à prendre en considération lorsqu'on en plante un. J'ai planté le mien devant ma maison en espérant qu'il apportera un peu d'ombre à ma façade exposée au Sud-Ouest, car à l'intérieur, il fait très, très chaud lors de canicules.


La variété que j'ai est le Tilia Americana "Redmond" et je peux attester que le goût de la feuille est très bon. Parmi les autres variétés recommandées à cet effet, vous avez le Tilia Cordata "Greenspire" et le Tilia X Europaea, ce dernier étant recommandé par Martin Crawford, leader anglais des jardins forestiers (forest gardens) dans lesquels le tilleul détient une place d'importance. Si le sujet vous intéresse, je vous recommande deux livres écrits par Mr. Crawford: Creating a Forest Garden et How to Grow Perennial Vegetables. Bien que les deux livres soient en anglais et fassent démonstration de plantes en climat britannique (le sud de l'Angleterre, plus spécifiquement), ces livres sont tout de même d'une valeur incomparable, même ici, au Québec. 
Les jeunes feuilles restent préférables pour la consommation, car la feuille mature - quoique toujours comestible - devient coriace. Elle peuvent être utilisées en salade certes, mais aussi dans un potage ou un ragoût. Leur mucilage épaissit légèrement le liquide du plat auquel on les ajoute.  Bien sûr, les jeunes feuilles sont très abondantes au printemps, mais on peut quand même les cueillir tout au long de la saison estivale, tant que l'arbre produit de nouvelles feuilles, en fait. Par contre, la récolte est plus longue, puisqu'il faut prendre soin de sélectionner les feuilles suffisamment jeunes.

Le vert franc de ces feuilles annonce qu'elles ont déjà un certain âge. 
Mais les plus petites sont encore minces et tendres. 

Ces feuilles vert pâle sont plus récentes et donc, plus tendres.
Ces petites excroissances rouges sont causées par la gale cornue du tilleul
Elle n'affectent en rienla santé de l'arbre, mais si on tient 
quand même à s'en débarrasser, il existe des traitements naturels.
Louise: 

Je confirme la déclaration d'Hélène : les feuilles de tilleul sont délicieuses. En salade, je les utilise en mélange avec d'autres verdures. J'en garnis mes sandwiches et j'en ai déjà ajouté à des smoothies de petits fruits. 

Quand je travaille dans le jardin, j'aime bien aussi en grignoter quelques-unes au passage. J'ai remarqué qu'une dizaine de feuilles suffisent souvent à me faire patienter jusqu'au repas. Pas surprenant, car elles contiennent une bonne dose de protéines. On peut d'ailleurs les moudre finement pour en faire une farine verte très nutritive. Je n'ai pas encore essayé, mais un jour, je vais bien trouver le temps d'en produire. Il parait qu'on peut tirer 300 g de farine à partir d'un kilo de feuilles séchées. Il me reste aussi à les utiliser en pesto, à goûter les bourgeons et à voir si on peut congeler les feuilles pour usage ultérieur. J'imagine que oui.

En permaculture, le tilleul est un des arbres particulièrement affectionnés, car ses usages sont très nombreux. 
- C'est un arbre très ornemental qui peut faire un bon brise-vent et qui peut aussi servir de support aux vignes à raisin.
- Il résiste aux sécheresses aussi bien qu'aux inondations et aux tempêtes. Certaines variétés sont plus résistantes que d'autres au poids de la neige et du verglas.
- Ses feuilles peuvent être données à manger au bétail. Je sais d'expérience personnelle que les lamas et les cerfs de Virginie en raffolent et qu'ils mangent aussi les jeunes rameaux. 
- C'est un accumulateur dynamique de potassium et de calcium. Ses feuilles sont donc bienvenues comme apport dans le compost ou dans le paillis.
- Il supporte très bien l'émondage (pollarding, en anglais), et aussi l'entretien en taillis  (coppicing, en anglais), deux techniques très répandues en Europe pour exploiter plusieurs espèces d'arbres, mais très peu connues en Amérique. En fait, ces techniques ont même pour effet de prolonger la vie du tilleul. L'entretien en taillis ou l'émondage, pratiqué tous les 2 à 7 ans permet d'obtenir des branches assez basses pour faciliter la récolte des feuilles. Pratiqué moins fréquemment, les branches sont plus longues et plus grosses. Par contre, le fait de tailler un tilleul l'empêche de fleurir, généralement.
 - Ses grosses branches peuvent servir de bois de chauffage, de poteaux, de perches, ou encore de bûches supportant la culture des champignons. 
- Ses branches plus petites sont assez flexibles pour être tressées en paniers.
- Son bois est utilisé en ébénisterie et en lutherie, entre autres usages. Il se sculpte aisément. 
- À partir de son écorce interne, on peut fabriquer de la corde, des tapis et même du tissu. 
- On peut recueillir sa sève (durant le débourrage des bourgeons), comme on le fait pour les érables (encore une chose que je n'ai jamais essayée). On peut la boire telle quelle ou la faire bouillir pour obtenir du sirop, mais le sucre est très peu concentré, alors il faut bouillir de grandes quantités de sève pour obtenir un peu de sirop.
- Il a des propriétés médicinales et est utilisé en parfumerie.

Hélène

En conclusion, cet arbre qu'on peut manger et boire, qui offre une ombre intéressante, qui est d'une grande beauté et qui partage avec l'homme un passé si riche, c'est un cadeau de la nature!
Si le tilleul et les marguerites sont symbole s'amitié, mon entrée de maison en devient invitante! Ce petit îlot de fleurs devant chez moi devient aussi un arrêt obligatoire pour une variété de pollinisateurs qui rendent visite au trio: l'épiaire laineuse (les cimes grises avec fleurs violettes), les fleurs de tilleul (on voit que celles-ci sont maintenant de petits fruits verts) et la marguerite.

2 commentaires:

  1. Je suis très familier avec la Tilia (ou si vous préférez, Linde). Ses fleurs donnent un bon arôme pendant le printemps, mais c'est les feuilles qui rendent cet arbre spécial vu que beaucoup des restaurants l'utilisent. Il est très commun et très résistant aux mauvaises herbes. merci bien en tout cas de m'avoir rappelé de ceci bon article.

    http://www.ccshorticole.ca/services.html

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh Mr. Blaise, il faudra que vous me disiez dans quel restaurant vous en avez eu car je n'ai jamais remarqué (Mea Culpa)!

      Supprimer